Malena Beer

Bio-Malena-Radiator2Elle est née à Buenos Aires et vit en France depuis 11 ans.

Pour Malena Beer, danser consiste en un acte offrant une expérience singulière et avant tout sensible du réel.

Elle est une artiste protéiforme. Chorégraphe, danseuse, performeur, sociologue, professeur de Yoga, c’est après plusieurs années de formation en danse contemporaine qu’elle commence en 1999 à travailler pour différentes compagnies, en tant qu’interprète et/ou chorégraphe, dans son pays natal. 

Ses projets se devéloppent autour des notions de «faille», de déviation, de troubles et d’état modifié de conscience, comme autant de fissures permettant d’expérimenter de nouveaux possibles de l’autre et du monde. 

A Paris elle continue d’enrichir sa formation au travers de masters classes et de stages avec différents artistes tels que Robin Orlyn, Julyen Hamilton, David Zambrano, Trisha Bauman, Lloyd Newson, Nigel Charnock, entre autres. 

Elle crée divers projets chorégraphiques : «Bestia», solo (2005); «Anomala», danse et nouvelles technologies, avec la collaboration de Stefane Perraud (Co production: «Le Cube» et avec le soutien du CND de Paris et la Maison Populaire de Montreuil, 2008/2009), «Nobody’s Home», portrait polymorphe d’une femme, solo (avec le Soutien de Ram Dam Lyon, 2009/2010). Ces projets on été présentés en France, Espagne, Brésil et Argentine. 

En 2006 elle commence un travail en collaboration avec la vidéaste et photographe Margaret Dearing. Elles créent les vidéo-danses: «Terrains Intermédiaires» (2006), «Troposphère» (2007) et «Paroî» (2007); présentées en France, Argentine et Brésil. 

En 2009 elle commence à s’engager dans le monde de la performance. C’est ainsi qu’elle collabore avec Myriam Lefkowitz pour le développement «The Eye Walk» (2009/2011). Ce projet a été présenté en Suisse, Argentine et France. 

En 2012 elle crée le projet «Endless», performance dansée pour des espaces non conventionnels. Ce projet est présenté: à Paris dans le cadre de «Pas Sage en Seine 2012», à Bruxelles, au Wiels: Plateforme des performances « Experienz#2 »,avril 2013 et à l’Espace Louis Vuitton, Paris, Juin 2013. 

En 2013, elle commence la création d’un projet multimedia de longue durée : «Water Still». 

La même année elle développe «Un-Visible» performance pour un seul spectateur, presentée au Palais de Tokyo en février 2014. 

Parallèlement à son travail de conception et direction, elle a travaillé comme interprète pour les Cies “Les Patries Imaginaires” et “Mirror”. 

Par ailleurs, sa passion pour la transmission l’amène à enseigner la danse et le Yoga (principalement l’Ashtanga Vinyasa Yoga, discipline qu’elle pratique depuis plusieurs années). Elle anime des cours et des stages de yoga à Paris et à l’étranger, ainsi que des ateliers d’improvisation en danse pour amateurs, enfants (« L’art de performer », à Art Brussels 2013 et Danser L’eau, Aux Archives de Marseille, 2012) et professionnels.