“ Un-Visible#2 ”    Performance pour un spectateur, un performeur et un espace

PDT-Unvisible2014Un performeur et un spectateur se rencontrent et partent dans une dérive sensorielle à travers les différents espaces du Palais de Tokyo.

« Un-Visible » invite à s’abandonner à la perception sensible et aux mains d’un autre, à se détacher du lieu et du corps « reconnaissables », à perdre la notion du temps, à questionner ses repères physiques et spatiaux habituels. S’ouvre ainsi la possibilité d’établir de nouvel les correspondances entre les choses: la perception du réel est décomposée et recomposée continuellement à travers deux corps mobiles, qui, avec des pieds qui voient et des yeux qui touchent, perçoivent l’espace et l’exposent différemment.

« Un-visible#2 » propose d’approfondir l’exploration sur la perception et le mouvement en interrogeant l’immobilité et la contemplation, la suspension du rythme imposé par la danse des corps, pour accentuer le ressenti d’un voyage au dedans. S’offre ainsi aux spectateurs la possibilité de plonger plus profondément dans une introspection qu’interrogent les frontières entre les paysages intérieurs et les paysages extérieurs, entre le visible et l’invisible, à travers un état de conscience qui se situe entre le rêve lucide et la réalité. Il s’agit d’arpenter les traces de cette expérience/dérive sensible dans les corps, d’observer où elles se logent en dévoilant une nouvelle « géographie » du dedans. Quand l’espace et le corps deviennent un doute, il faut faire de ce nouveau « chaos » une conquête, au moins provisoire, de ce qui est entre les choses, derrière les choses et en même temps tout près de nous.

 

Conception et direction: Malena Beer
Assistante artistique: Andrea Dillon
Performers: Paulina Rucarba, Silvia Di Rienzo, Andrea Dillon, Marjorie Moy, Malena Beer, Gaspard Guilbert Matias Gava et Claudio Ioanna

 

Prohcainement au Palais de Tokyo
Les 20 novembre, 18 décembre et 8 janvier : Performance pour un seul spectateur à la fois, sur rendez-vous: 18h (professionnels)/19h30/21h/22h30
Le 10 janvier : « In Between »: 16h. Performance collective. Salle 37